la réserve perd lourdement

L’équipe réserve se déplaçait à Marigny en espérant faire un résultat; et les rouges et blancs se procurent même de très bonnes occasions sans, comme toujours, concrétiser, la bonne frappe de Jérém étant repoussée par le portier…Mais ce dimanche fût encore plus un jour « sans » que les autres, malgré les bonnes intentions et les bonnes actions, les neuillyssois prennent un but sur erreur défensive; mais ont surtout perdu leur gardien qui sera évacué pour les pompiers suite à un choc tête contre tête avec l’attaquant adverse (qui lui aussi a fini aux urgences) bon rétablissement à eux.

Score à la pause 1 à 0.

Les rouges et blancs ne baissaient pas les bras et continuaient à travailler devant le but adverse, les locaux se sauvant par 2 fois sur leurs lignes… Quand on vous dit qu’il y a des jours où c’est très long… Une contre attaque et une nouvelle erreur et les locaux doublent la mise. Mais à Neuilly cette année on ne baisse pas la tête et on essaye, mais à force de se découvrir on se fait prendre et 4 buts de plus en 20 min… Ouf fin du match! lourde défaite qui ne reflète pas forcément la performance des visiteurs, mais il y a des jours où on peut tout tenter..rien n’y fait; et malgré le retour du gardien dans le groupe, il ne sera que 20 minutes…

On oubli et on essaye de faire mieux dans 2 semaines face aux premiers Neuvy à 13h00 au stade; avec on l’espère un gardien tout neuf et qui restera avec ses copains jusqu’à la fin!

Comme d’habitude…hélas!

Ce dimanche, l’équipe fanion revient de son déplacement au Mayet de Montagne avec 0 point, la faute à un niveau de concentration aléatoire…

Tout commençait bien pour les Neuillyssois qui se voyaient récompensés de leurs bonnes intentions avec l’ouverture du score dès la 5ème minute par Lucas LEPERON (1-0). Les Neuillyssois continuait de mettre la pression et se procuraient la balle de break…mais comme d’habitude, le mauvais choix de faire la passe plutôt que de tirer à 10m (et oui, quel altruisme!) allait e^tre fatal! Les adversaires ayant laissés passer l’orage allaient reprendre petit à petit le dessus, et sans beaucoup d’occasions (1 seule à vrai dire dans cette mi-temps) allaient égaliser à la 25ème…1-1. Et revoilà les Neuillyssois punient de ne pas profiter des temps forts pour faire la différence…

La 2ème mi-temps allaient voir les Neuillyssois très entreprenants , et vite récolter les fruits de leurs bonnes intentions en prenant l’avantage à la 51ème avec une reprise de volée top niveau de Laurent PRONCHERY. Et comme en 1ère mi-temps, Neuilly allait dominer sans creuser l’écart. Et le grain de sable dans la machine allait intervenir à la 70ème alors que l’adversaire ne s’était procuré encore aucune occasion…Interruption de 4 minutes pour un choc…fatal pour les Neuillyssois! La concentration avait disparue, et les adversaires en profitaient! Après le grain de sable, le fait de jeu: un arbitre impartial qui décide de ne pas suivre Patrick sur un hors jeu (rien à voir avec le faite qu’il arbitre pour un voisin de la poule…). Aurel « ratrappait » le coup en concédant un coup franc à 20m. Mais le mur Neuillyssois bien trop poreux, allait permettre aux adversaires d’égaliser sur leur 1ère frappe de la mi-temps. La tête au fond du seau, La Montagne Bourbonnaise allait même prendre l’avantage à 10 minutes du terme!(2-3). Les Neuillyssois tentaient de réagir sans grand succès pendant que Max sauvegardait l’espoir en détournant un penalty… Mais insuffisant puisque les Neuillyssois n’égaliseront pas.

Bilan: Les Neuillyssois ont maîtrisé le match 2/3 de la partie, mais comme d’habitude, à ne pas bien gérer les temps forts et les temps faibles, ils reviennent avec une défaite…

fin de série pour la B, début de série pour la A

En levé de rideau, les réservistes affrontés les 2èmes de la poule; match qui semblait à leurs portés au regard des premières actions obtenues et à l’envie clairement affichée de faire bonne figure… Malheureusement à la 30ème minutes le sort en décida autrement et les visiteurs ouvrent le score sur une phase de jeu particulière. La règle du hors jeu mise en question nécessite peut être un éclaircissement pour certains; voir pour un (on est parfois mieux sans, les actions peuvent se jouer et ne sont pas coupées en permanence, la règle de l’avantage est même d’actualité les autres fois):

https://fr.fifa.com/mm/document/afdeveloping/refereeing/law_11_offside_fr_47384.pdf

et plus particulièrement la diapo 23…

Toujours est il que le score à la pause n’était pas en faveur des locaux.

Au retour des vestiaires, à force de vouloir recoller au score, des trous sont un peu apparus entre les 2 blocs et Thiel trouva à nouveau le chemin des filets sur une frappe poteau rentrant que Sam Sam ne pu que regarder passer (merci de ta prestation et de ta présence quand même!). 10 minutes plus tard une frappe lointaine et un coup de vent trouva également un poteau rentrant contre les locaux.

Mais les Neuillyssois ne se découragent pas cette année et ont malgré tout continués à jouer et Aymerick trompe le gardien dans les 10 dernières minutes.

Joli visage de montré même si la défaite 3 à 1 est à l’issue; prochain rdv dimanche au stade contre exempt.

Juste derrière, les Neuillyssois accueillait le voisin Mercyssois. Les Neuillyssois ont remporté le derby 5-1, et mette fin à une série de 8 matchs sans victoires! (1 nul, 7 défaites). On peut donc affirmer que la série en cours est de … 1 victoire!

La 1ère mi-temps allaient être à l’avantage des Neuillyssois qui se sont procurés pas mal d’occasions, et forcement ça aide! Après quelques situations chaudes, c’est Paul PELLETIER qui allait réaliser sa « spéciale » (1/3 ballon piqué, 1/3 lob, 1/3 frappe…oui il n’y a que lui qui fait ça!) pour ouvrir le score! Les Neuillyssois allaient continuer de pousser pour creuser l’écart, mais que de ratés face au but…faut dire que vu le peu de frappes réalisés dans les matchs précédents il faut un peu de temps pour retrouver le mode d’emploi. Monsieur l’arbitre ayant été très généreux en arrêts de jeu, les Neuillyssois allaient en profiter: 45ème+4 minutes, sur corner, Romain Pelletier tel Zorro allait surgir pour placer une tête imparable devant des supporters en délire! 2-0 à la mi-temps, avantage mérité même si les Neuillyssois auraient pu (et du!) être plus inspirés devant le but…

Le 2ème acte allait débuter par la domination des visiteurs, décidés à revenir dans la partie. Les Neuillyssois jouaient très mal les phases offensives, et les Mercyssois s’enhardissaient mais touchaient les montants! Et sur une énième situation intéressante pour les Neuillyssois, Lucas LEPERON allait creuser le score et permettre aux Neuillyssois de respirer. Mais Mercy, allait être récompensé de ses efforts en réduisant le score par …Julien PRUGNAUD! Du coup, nettoyage de vestiaires pour lui! Dans une fin de match débridée, les Neuillyssois allient enfin être plus réalistes et creuser le score. A force d’encouragements du public, Laurent PRONCHERY, dit « Dou » pour les intimes, allait inscrire un doublé, bien aidé par un gardien peu inspiré. Qu’importe, l’essentiel est de marquer! 5-1 score final et ça fait du bien!

Victoire méritée des Neuillyssois dans ce derby,qui ont su faire preuve de détermination jusqu’au bout. Le renouveau est à confirmer dimanche face à la Montage Bourbonnaise pour continuer cette belle série de victoires qui pour l’instant est à 1…

Friteuse maudite pour la A, la B toujours invaincue

Samedi soir, l’équipe fanion bien amputée est revenue avec une sévère défaite de son déplacement à Malicorne sur le score de 3-0. Merci à David et Antoine d’avoir joué le jeu.

Le début de match allait être équilibré, Les Neuillyssois se procurant quelques situations interessantes (sans vraiment frapper au but pour changer…) et Malicorne en sollicitant Max, encore excellent ce week end. Et c’est enviro autour de la 25ème, que l’épisode « friteuse » est intervenu… La légende raconte qu’un petit garçon a demandé des frites… la buvette a branché la « dite » friteuse… et les 22 acteurs se sont retrouvés dans le noir!!! 18 minutes d’interruption fatales aux Neuillyssois… Ils n’y étaient vraiment plus au retour, et grâce à Max, Malicorne allait mener de 2 buts à la pause…et franchement, ça aurait pu faire 5 ou 6 tellement Neuilly avait la tête dans le seau! Et si on est optimiste, ça n’aurait pu faire qu’1 but de retard si l’arbitre assistant adverse n’avait pas sciemment laissé son drapeau en bas en expliquant après le but qu’il allait  » nous enc**** jusqu’au bout »… No comment.

N’ayant plus grand chose à perdre, Neuilly allait attaquer la 2nde période avec un élan nouveau. Une nette domination, mais hélas sans vraiment se procurer d’occasions de réduire le score (hormis une tête de Lolo). Enfin bon, Malicorne sur sa 1ère véritable incursion de la mi-temps autour de la 75ème allait punir les Neuillyssois sans aucune pitié! Du coup, un dernier quart d’heure à l’avantage de Malicorne, mais plus rien ne sera marqué!

Défaite sévère 3-0 pour des Neuillyssois courageux malgré l’effectif disponible.

l’équipe réserve bien que diminuée se rendait chez le voisin de Toulon. Un échauffement très spécial de Sam Sam lui permettra de s’offrir le maillot de gardien pour la rencontre ce qui obligea ludo a lui transmettre les gants avant le coup d’envoi. Une équipe remaniée mais qui avait pour objectif de rester solidaire et de jouer le peu de coup à fond! Et se fût le cas, même si au bout de 10 min Toulon se vu refuser un but sur hors jeu, les neuillyssois gardèrent la tête à l’endroit et s’offrir les meilleures phases de jeu en se retrouvant souvent devant le but adverse mais sans forcément trop frapper dans le cadre hormis la belle barre trouvée par Luc Gimet pour son premier match en sénior.

A la reprise, le numéro 14 se retrouva sur le terrain; en effet l’espoir faisant vivre, on avait mis du monde sur la tablette, en espérant pour le coup… et on avait bien fait!! le sang neuf a permis aux rouges et blancs de continuer sur leurs lancées et de se montrer dangereux au cours de ce second acte. Et même en prenant un but à 15 minutes de la fin, aucun découragement sur le seul corner non sortant de la partie (2 deux côtés grâce au paramètre vent) les défenseurs aller s’arracher avec les attaquants pour stopper la relance adverse et Tardchy d’une belle reprise trouva le chemin des filets pour repartir avec un point de chez le 3ème!

Bravo à tout le monde; dimanche match à 13h au stadium communal contre les 2ème….nul doute qu’ils auront à coeur de continuer sur cette lancée.

La B bien lancée, la A trop courte

L’équipe réserve pour sa reprise en championnat accueillait Chevagnes en levé de rideau. Les locaux en nombre (en espérant que ce soit pareil dimanche pro..) se montrèrent dangereux dès le début du match avec 2 belles occasions qui ne se concrétisaient pas…. Au bout de 20 minutes, le ballon alla enfin dans les filets sur un pénalty réalisait par Jerem. La fin de première période fût du même acabit, le jeune portier neuillyssois n’étant pas trop inquiété.

Au retour des vestiaires, des rouges et blancs moins incisifs concédèrent un peu plus d’occasion mais suite à une nouvelle faute dans la surface;  Pillule doubla la mise. Un 3ème aura même pu être sifflé si l’arbitre n’avait pas été attentif à la faute subie par Loïc et commise par Loïc lui même (un appel est lancé pour élire la plus belle gamelle entre lui et bibi lors de l’anniv du club…à vos votes). Une réduction du score sur un très beau coup-franc des visiteurs; mais se fût sans compter sur Jerem qui réussi à s’échapper et à tromper le gardien en toute fin de rencontre.

Les locaux sont donc invaincus en ce début d’année, dimanche match à 13h chez les voisins de Toulon… ce ne sera pas chose aisée face à un adversaire situé dans le Top3. Sérieux et cohésion seront de rigueur afin de ramener un résultat lors de ce déplacement!!

Derrière, la A recevait Villebret, et concède une défaite en toute fin de match 1-0.

Rapide résumé: Villebret bien plus volontaire et puissant dans les duels allait dominer le match et obliger Max Bessaie à être le joueur du jour. Neuilly allait bien se procurer qqs occasions en 1ère mi-temps mais sans réussite, et une seule en 2ème…pourtant elle était belle!! Les innombrables miracles de Max dans les buts laissaient tout de même penser à un 0-0, mais sur un grand coup de godasse décisif du gardien adverse,la défense Neuillyssoise était surprise, Villebret allait scorer à la 89ème…rageant pour les Neuillyssois qui pensaient tenir un score au courage!

Ce week end déplacement samedi à Malicorne, et pour l’instant 9 joueurs dispos (avec le coach)…

L’ASN se sort du piège

Ce dimanche, Neuilly s’est qualifiée en coupe Jean Vidal en battant le FC Montluçon sur le score de 5-3…comme en 2018, on peut voir des buts lorsque l’ASN joue!!!

L’entame de match allait être compliquée pour les Neuillyssois: peu de rythme, difficulté à assurer les passes, ballons perdus aux 40m… Les visiteurs allaient logiquement ouvrir le score dès la 5ème minute sur une frappe lointaine. Après ce 1er quart d’heure difficile, les Neuillyssois allaient quand même réagir, en maîtrisant les débats. Laurent PRONCHERY allait égaliser sur penalty à la 22ème, puis Fabien VERDUN y allait d’un doublé pour permettre aux locaux de mener 3-1 à la pause. Bilan de la 1ère mi-temps: L’ASN a réagit (même s’il est toujours mieux d’agir les 1ers!) avec maîtrise, l’ASN a commencé les vendanges en février (sans citer personne!), et l’ASN a su garder sa concentration face aux 11 « capitaines » adverses (et oui, 11 gars qui expliquent à l’arbitre ce qu’il doit siffler, où, quand, comment… pendant 45 minutes c’est un coup à s’agacer!).

Les Neuillyssois avaient comme consigne d’enfoncer le clou en 2ème mi-temps, mais visiblement la consigne avait du rester aux vestiaires…Enfin bon, les locaux bien endormi allaient permettre à Montluçon de se relancer sur penalty dès la reprise 3-2. Plus très sûr d’eux les Neuillyssois allaient faire preuve de flottement défensivement et d’égoïsme offensivement en gâchant les belles occasion qui se présentaient…Et puis le coup du sort!!! Flo allait sortir de sa cage, et un poil en retard il allait percuter par maladresse l’attaquant adverse, laissant par la même occasion son nez… Costaud le Flo, il était prêt à reprendre sa place malgré un nez pas franchement au mieux de sa forme! Mais l’arbitre n’était pas cet avis puisqu’il l’invitait à rejoindre la douche de façon précoce suite à son intervention en tant que dernier défenseur…3-2, 10 rouges contre 11 noirs, et 25 minutes à jouer! Neuilly décidait de gérer cet infériorité sans attaquant (les mauvaises langues diront que c’est comme d’habitude 🙂 ). Gaetan prenait place dans le but. Le plan Neuillyssois de conserver cet avantage allait vite tomber à l’eau: sur le coup franc, Gaetan relâchait le ballon, et Montluçon égalisait. Du coup, on sait pourquoi on voit des buts avec Neuilly: les gants de gardien, c’est plus ce que c’étaient!!! Encore 20 minutes à jouer, et Neuilly allait volontairement (ou pas) laisser le ballon à l’adversaire. Et finalement c’est Neuilly qui par contres allait se montrer le plus dangereux mais sans conclure grâce à une supériorité physique évidente sur leur adversaire…et oui, de discuter avec l’arbitre pendant plus d’1h on y laisse forcement de l’énergie! Et alors qu’on semblait se diriger vers la prolongation, sur un nouveau contre Fred MORETTE, tel un justicier masqué, allait faire parler la pointe pour permettre aux Neuillyssois de prendre l’avantage!! Et 8 minutes d’arrêt de jeu annoncé par l’arbitre! 8 minutes de n’importe quoi, où violences verbales et physiques n’étaient pas nécessaires… C’était tellement n’importe quoi, qu’on a pu assister au 1er but de Stachou LECROQ avec la A, et pas dans son but!! Un lob en 2 temps, qui mettait fin au suspense…

Victoire Neuillyssoise qui gagne le droit de disputer un match de plus dans cette compétition, certes sans être géniaux (mais des progrès tout de même, notamment sur l’animation offensive des côtés), mais qui ont su rester concentrés sur le match jusqu’au bout. Ca peut servir pour le match qui arrive… reprise du championnat ce week-end, avec les réception de Chevagnes pour la réserve et de Villebret pour l’équipe fanion.

la reprise 2019 à l’ASN

Ouf, la trêve!

L’AS Neuilly recevait hier le voisin Bessay, et continue sa mauvaise série avec une défaite 2-0.

Pourtant, hier les Neuillyssois auront essayé! Ils ont produit du jeu, se sont montrés déterminés mais ont du céder sur une erreur de marquage à la 15ème. Loin de se laisser abbattre, ils allaient prendre le jeu en main, dominer le 1er acte, mais sans réussir à revenir…

La 2ème mi-temps n’allait pas permettre aux Neuillyssois de revenir. Le manque d’efficacité affiché dans les 2 surfaces allait être cruel pour les locaux, puisque faute de ne pas marquer, il allait céder sur penalty à 5 minutes de la fin.

Les Neuillyssois auront mis les ingrédients pour l’emporter, mais le manque de réussite en cette fin de 1ère partie de saison a eu raison de leurs bonnes intentions. La trêve va permettre de reposer les corps et les têtes afin de repartir du bon pied pour les matchs retour.

La B finie sur une mauvaise note, la A s’enlise

Pour son dernier match de l’année la réserve recevait la lanterne rouge Souvigny.

Tout commencait bien malgré le retard pris par une seule personne, qui a dû l’être tout le long de la partie d’ailleurs… Les Neuillyssois avaient déjà 3 ou 4 actions franches face au gardien en 25 minutes mais le ballon ne voulait jamais franchir cette ligne et contre le jeu les chats noirs marquaient le seul but de la mi-temps suite à un don du défenseur local. Malgré de nombreuses actions devant le but adverse rien n’y faisait, les ramasseurs de balles étaient chaud bouillant eux… En plus de ça des gestes d’humeurs allaient entachés toute la partie et ne montraient pas un joli visage de ce match.

Retour des vestiaires et même physionomie, actions dans un sens, agacement dans le même souvent contre le même énergumène qui fût enfin sanctionné pour l’ensemble de son œuvre mais sa mission avait porté ses fruits; les locaux en seront quittes pour un gros chèque au district. Une belle parade de Flo sur la seule action construite des visiteurs et 2 barres à l’actif des rouges et blancs plus tard et Jerem trouve le chemin des filets en toute fin de match..OUF!! Grace à ce nul les Neuillyssois ne seront pas derniers à la trêve!

A défaut de transformer 15 actions , il faut savoir se contenter de ce que l’on a.. un jour sans ça arrive, le visage de l’équipe est tout de même mieux qu’il y a 3 mois!! Nous devrons tous travailler le mental pour la deuxième partie de saison qui ne sera pas simple, reprise le 3 mars. RDV dimanche pour encourager les copains de la A qui affronteront Bessay à 15h au stadium.

La A quant à elle, confirme malheureusement sa très mauvaise passe actuelle et revient de Cusset avec une défaite sans appel 5-1.

Que dire? Les Neuillyssois ont eu du mal toute la rencontre face à un adversaire visiblement bien plus habitué aux joutes du terrain synthétique…3-1 à la mi-temps, avec au passage un but de Laurent PRONCHERY opportuniste. Le 2nd acte allait confirmer la tendance, les Neuillyssois ayant beaucoup de mal à controler ou conduire le ballon avec en plus de ça des lignes trop éloignées.

Bilan du week end: défaite et 3 bléssés! Esperons que ce ne soit pas trop grave pour Gaetan, on souhaite le même sort à Max A., et malheureusement les croisés pour Max M. … Mais ne baissons pas les bras, il reste encore un match, et TOUS ENSEMBLE les Neuillyssois sont capables de bien des choses!

Les féminines en hyper forme!

Les féminines se déplaçaient sur le terrain d’Ebreuil en match retard après une longue période sans jouer.

Sous une pluie battante , les filles se montraient conquérantes et sur une maladresse des locales elles ouvraient le score sur penalty. Le match fut lancé et elles partirent à l’offensive pour inscrire deux, trois puis quatre buts. Assises sur leur confort, les filles atteignent la mi temps sur le score de 4-0 baissant de régime.

De retour des vestiaires, les Neuillyssoises comptaient bien conclure ce match et se mettre définitivement à l’abri. Victoire 10-0. Les buteuses Charlène x5, Amandine x2, Laureen, Altéa et Laura. A noter le très bel état d’esprit des filles ainsi que l’envie et le sérieux qui s’accroît au fil des rencontres.