Les Neuillsyssois s’exportent bien mais…

Des débuts difficiles en D3:
L’équipe fanion de Neuilly-le-réal se déplaçait sur le terrain de l’équipe réserve de Haut d’Allier. Et pour ce premier match de championnat, l’horaire de 13 h a fait peiner les rouges et blancs. Pourtant il va falloir s’habituer à jouer pendant la digestion.
Je vous préviens le résumé sera court. Il sera aussi long que la motivation des neuillyssois présents sur le terrain…
Première mi-temps du coup où rien ne s’est passé, ah si, un face à face raté peut-être. Dans le jeu, pas de ballon au sol, aucune maitrise… le néant quoi. Mis à part un semblant de football juste avant la pause pendant dix minutes.
Aux retours des vestiaires, ça allait un peu mieux pour l’équipe qualifié au 3ème tour de la coupe de France. Avec des joueurs qui se concentrent plus sur le football que pour la parole, c’est aussi un peu plus simple… Calmez-vous, ce n’était pas non plus le Barca. Mais avec un coup franc joué rapidement (le seul du match), notre leader technique national Lucas Leperon allait donner l’avantage au visiteur.
Sans briller, sans maitrise, sans envie. Neuilly obtient sa première victoire de la saison en championnat. Il faudra faire mieux dans le jeu mais surtout dans le comportement pour jouer quelque chose cette année. Bref, désormais nos neuillyssois qu’on aime tant peuvent donc se consacrer pleinement au match du week-end prochain. Un match où les supporters sont attendus dans un stade en feu pour l’occasion, à Neuilly-le-réal.

 

L’équipe réserve quant à elle jouait à 15h00, les copains de la A se sont donc pressés en nombre à Avermes afin de déjeuner devant le match.

Belle partie des Rouges et Blancs qui se malgré une légère timidité lors de la première période aller trouver le chemin des filets par l’intermédiaire de Jo Mathelin bien placé dans le dos à Fred Morette, qui a bien joué le coup en laissant « passer » le ballon.

Une fois la pause effectuée, les visiteurs étaient un peu plus présents au premier et deuxième ballon et pouvaient ainsi plus facilement construire le jeu en créant de belles phases de jeu et sur une frappe lointaine Theo Durand, celui ci double la mise sur un lob. Malheureusement à 10 minutes de la fin, l’arbitre de touche ne lève pas le drapeau et permet aux locaux de réduire le score… (aucun vol manifeste malgré les 2 mètres, il est de chez nous; on a tous droit à l’erreur!)

Score final 2 à 1, une bonne option pour le moral à confirmer dans 2 semaines à la maison…

Dimanche tous au stadium pour encourager les copains et franchir se 3ème palier.

Laisser un commentaire